Blog de “Hectorine”

Printemps

Mon cher Anatole,


En cette fin d'hiver je pense à vous. Vous m'aviez dit que vous seriez de retour à la prochaine équinoxe. Nous y voici.


Avec foi, je vous écris.


Je sais que vous reviendrez de ce voyage et que vous trouverez ce mot dans votre boîte personnelle sécurisée de ce blog si précieux pour les voyageurs.


Comme je regrette que, comme moi, vous ne vous contentiez pas de quelques parties de perles de verre à la syntaxe raffinée et aux évocations exponentielles.


 

Correspondance écrite par Hectorine, le mardi 11 mars 2008


Rechercher
 
  LOGIN
votre pseudo

votre mot de passe


mot de passe oublié