Blog de “Lol V. Stein”

Sur scène


Une ballerine légère tremblante prépare ses pas... viscérale


Le monde son corps sans voix l’oublie... éphémère


 


Elle dessine sa vie aux creux des regards


Les yeux clôs elle rêve


Elle vit


Virevoltant sur la corde raide


A chaque instant


Elle se délivre de la pesanteur du vide



 

Vers écrits par Lol V. Stein, le 17 mars 2008


Commentaires

Ecrit par Mell le mardi 18 mars 2008 à 11:59
<a href="../../blogs/mell/">Mell</a>
Inscrit le
mardi 18 mars 2008 à 11:59
Bonheur
Quelle joie de voir danser sur le pont d'un n
Rechercher
 
  LOGIN
votre pseudo

votre mot de passe


mot de passe oublié